Notre Histoire

Notre premier appel de fonds a paru dans The Guardian et The Observer au dixième anniversaire du désastre, en décembre 1994, et a produit une réponse extremement généreuse.

Le premier projet, utilisant les fonds générés par cette annonce, était l’ouverture d’une clinique à Bhopal et la création de la Fondation Sambhavna pour la gérer. Travaillant ensemble, nous avons pu acheter un bâtiment approprié, et le travail initial, y compris l’achat du bâtiment et le recrutement des médecins et du reste du personnel, a duré un peu plus d’une année. La Clinique Fondation Sambhavna a ouvert ses portes en 1996.

Plus tard, la Fondation Sambhavna a acheté un terrain pour construire une plus grande clinique, là où elle fonctionne jusqu’à nos jours. C’est une installation spécialement construite, conçue avec des principes éthiques et durables, et qui comprend un potager où l’on cultive herbes et plantes utilisées dans certains des traitements, et où l’on les transforme en médicaments haut de gamme.

Suivant le principe “Ne faites jamais de mal”, Sambhavna a été à l’avant-garde des nouveaux traitements, alliant la médecine moderne avec la médecine ayurvédique traditionnelle des plantes et le yoga, et le travail de la clinique a gagné une série de prix humanitaires.

Jusqu’à aujourdhui notre Clinique Sambhavna a fourni des soins et soutien à plus de 70,000 personnes, et emploie plus de 55 personnes, dont à peine la moitié sont eux-mêmes des survivants du gaz. Sambhavna conduit aussi de la recherche et des études très utiles; elle instruit les gens dans les communautés contaminées et les entraîne à surveiller leur santé. On montre aussi aux communautés la façon de cultiver et produire leurs propres plantes médicinales.

Will Nicholls Bhopal Photos 2003-2011-21En 2009 nous avons commencé à financer le Centre de Réadaptation Chingari. La fondation Chingari a ouvert ses portes en 2005 quand on a reconnu l’activisme de deux survivantes du désastre de gaz Union Carbide, Rashida Bee et Champadevi Shukla, de la part des milliers d’autres survivants du désastre. La prestigieuse Décoration de l’Environnement Goldman leur était décernée et elles ont utilisé les fonds de la Décoration pour lancer une Fondation avec le but d’aider les deuxième et troisième générations atteintes par le gaz, surtout les femmes et les enfants.

Le Centre de Réadaptation Chingari fournit le traitement médical et la réadaptation aux enfants de victimes du gaz, et à ceux qui ont été touchés par l’eau contaminée, ou qui sont nés avec des défauts congénitaux, des incapacités ou des conditions extrêmement graves. Depuis 2009 nous avons pu aider la FondationChingari avec leur démenagement dans des locaux plus grands, ce qui a permis l’élargissement de leurs services pour aider des centaines d’enfants de plus.

We believe Dow & DuPont must finally accept responsibility for Bhopal. Until then, The Bhopal Medical Appeal funds two award-winning clinics in the city. Both offer free, first-class care to victims of the gas disaster or the ongoing water contamination. The survivors have nowhere else left to turn – please help if you can.